Article masculin

Syrie: l'ex-PDG de Lafarge, Eric Olsen, inculpé en France pour "financement d'une entreprise terroriste"

Eric Olsen en février 2015.

JUSTICE - L'ex-patron du groupe LafargeHolcim, Eric Olsen, a été mis en examen ce jeudi 7 décembre dans l'enquête sur le financement par le cimentier en 2013 et 2014 de plusieurs groupes jihadistes en Syrie, dont l'Etat islamique, a-t-on appris de source judiciaire.

Eric Olsen, DRH puis directeur général adjoint du groupe français Lafarge à l'époque des faits, avant de devenir directeur général après la fusion avec le Suisse Holcim, a été mis en examen pour "financement d'une entreprise terroriste" et "mise en danger de la vie d'autrui" et placé sous contrôle judiciaire, a précisé cette source. Deux autres ex-responsables de Lafarge, dont l'ex-PDG Bruno Lafont, sont toujours en garde à vue.

Lire aussi :

Trois cadres de Lafarge mis en examen pour "financement d'une entreprise terroriste"

Perquisition au siège de Lafarge, soupçonné d'avoir financé Daech en Syrie

Une ONG veut que Fabius soit auditionné dans le cadre de l'enquête sur Lafarge en Syrie

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

A voir également sur Le HuffPost:


Lire la suite de l'article


Voyage en Bourgogne-Franche-Comté : suite et fin.

Homactu-Actu - Il y a 11 heures
Pour ce dernier jour, nous avons emprunté, à vélo, l’Echappée Jurassienne pour nous rendre à Château-Chalon.Arrivé à Château-Chalon, le maire nous y attendait pour nous faire visiter le village et le vignoble.Une parcelle

La révérence à Poutine de la cheffe de la diplomatie autrichienne fait scandale

Actu - Leparisien2 - Il y a 1 heures
L’Autriche et de nombreux observateurs européens se déchiraient lundi autour de la révérence dont la cheffe de la diplomatie autrichienne, Karin Kneissl (apparentée FPÖ, extrême droite), a gratifié le...

Retrouvailles de familles séparées en Corée du Nord : un aparté très réglementé

Actu - Leparisien2 - Il y a 2 heures
Sur les 60 000 personnes sur liste d’attente en Corée du Sud, seules 89 ont été sélectionnées pour franchir lundi matin, la frontière les séparant de leur famille depuis 65 ans.Ce grand rendez-vous, le...