Article masculin

Qu'est ce que "Destination Eurovision" qui débute sur France 2?

Qu'est ce que <i> qui débute ce soir sur France 2?" data-caption="Qu'est ce que "Destination Eurovision" qui débute ce soir sur France 2?" data-credit="FRANCE 2">

TÉLÉVISION - La sélection pour l'Eurovision commence. Exit les candidats choisis par la direction des jeux et divertissements de France 2 et la délégation française, c'est désormais aux téléspectateurs et à un jury choisi pour l'occasion de déterminer l'heureux ou l'heureuse élue qui représentera la France à l'Eurovision le 12 mai prochain à Lisbonne. Du moins, c'est ce que promet "Destination Eurovision" à partir de ce samedi 13 janvier.

Plus qu'un simple télé-crochet ou une émission de chant, "Destination Eurovision" est avant tout un "concours de chansons", a expliqué Mathieu Grelier, le directeur des contenus de ITV Studios France qui produit l'émission, au HuffPost.

L'objectif de "Destination Eurovision" est avant tout de donner la possibilité aux téléspectateurs de choisir eux-même leur candidat ou candidate favorite mais également, pour France Télévisions, d'asseoir la légitimité du représentant et même de se couvrir en cas de (nouvel) échec français.

18 candidats et 3 émissions pour un seul gagnant

Au total, 18 candidats issus de maisons de disques ou de télé-crochets vont se succéder sur le plateau de "Destination Eurovision" présenté par le chanteur québécois Garou. Ce qui est peu lorsque l'on sait que plus de 1800 titres ont été soumis à candidature.

Mais tous ne passeront pas en une seule émission. "Destination Eurovision" durera trois émissions diffusées sur trois semaines consécutives. La première sélection a lieu ce samedi 13 janvier, la seconde le 20 janvier et la dernière, le 27 janvier. À noter que les deux premières ont été pré-enregistrées.

En ce qui concerne le procédé, tout est très millimétré: "Les deux premières émissions seront des demi-finales. Sur les 18 chansons des 18 candidats, 9 d'entre elles seront diffusées lors de la première puis lors de la deuxième émission. Il ne restera que 4 morceaux à la fin des deux premières émissions", explique Matthieu Grelier. "Ensuite aura lieu la grande finale avec les 8 chansons choisies. Au final, il n'en restera qu'une qui sera celle interprétée lors du grand concours", conclut le directeur des contenus.

Un appel au vote

Comment définir qui représentera la France? Là aussi, France Télévisions a tout prévu. La chaîne mise sur un jury "légitime, complémentaire et complice", estime Matthieu Grelier. Ainsi, pendant les deux premières émissions, ce sera Christophe Willem, Isabelle Boulay et Amir accompagnés d'un jury international qui auront la tâche de choisir les 8 chansons qui seront présentées lors de la grande finale.

Mais c'est bel et bien le public qui aura le dernier mot dans ce processus de sélection. Lors de la finale du 27 janvier, les votes des téléspectateurs compteront pour moitié. Ils se partageront les voix avec un panel composé de 10 jurés internationaux, parmi eux la Suède, l'Italie et la Biélorussie entre autres. Le jury français n'aura alors qu'un simple rôle consultatif.

Des candidats pas tout à fait méconnus du grand public

Parmi les 18 candidats, nombreux sont ceux qui vous rappelleront un petit quelque chose. Pour cause, la plupart viennent en fait de télé-crochets et notamment de "The Voice" puisque 8 participants sont passés par le concours de chant de TF1. Ce qui n'est pas très étonnant lorsqu'on sait que la société de production qui s'occupe de "Destination Eurovision" est aussi celle qui produit "The Voice". D'ailleurs, c'est avec un candidat de "The Voice", Amir, que la France a fait son meilleur score à l'Eurovision depuis 2002 puisque le chanteur a terminé à la 6e position en 2016.

Lors de la première demi-finale, vous retrouverez notamment Lisandro Cuxi, finaliste de la cinquième saison de "The Voice Kids" et grand gagnant de la saison 6 de "The Voice" qui interprétera une chanson intitulée "Eva".


Lire la suite de l'article


A notre Planète

MMasculin (actu) - Hier à 14:00
Malgré les moyens mis en place par les pouvoirs publics à propos du trie sélectif, une catégorie de gens ne le juge pas utile,

Walter Van Beirendonck – Fashion Week Paris – Printemps-Été 2019.

Homactu-Actu - Hier à 08:00
C'est au garage Lübeck à Paris qu'a eu lieu le défilé de Walter Van Bierendonck.La collection s'inspire de cela, le démembrement, avec des vestes, manteaux, pantalons qui se détachent et se raccrochent par un système de sangles.Beaucoup de

Migrants : entre Paris et Rome, le bras de fer se poursuit

Actu - Leparisien - Hier à 22:07
La scène se déroule dans le Falcon de la République qui emmène le chef de l’Etat à Bruxelles. Assis dans le carré présidentiel, Emmanuel Macron et ses plus proches conseillers affûtent le plan de bataille...