Article masculin

Sur la mise à l'abri des SDF, Emmanuel Macron reconnait son échec

Emmanuel Macron qui avait promis que plus personne ne dormirait dans la rue fin 2017 a reconnu son échec.

POLITIQUE - Le mot échec n'a pas été prononcé par Emmanuel Macron. Mais le chef de l'Etat a tout de même reconnu qu'il n'a "pas réussi" à tenir l'une des ses promesses de campagne. Devant une centaine de journalistes, mais sans caméras, le président de la République a admis son incapacité à mettre à l'abri toutes les personnes qui dorment dans la rue.

En juillet 2017, il avait en effet promis que plus personne ne dormiraient dehors à la fin de l'année. Ce n'est évidemment pas le cas, huit décès ayant été relevés en Île-de-France depuis janvier 2018.

"Il y a des publics fragiles qui sont en dehors des politiques publiques mises en place et il y a une pression migratoire forte", a-t-il expliqué selon une journaliste de Paris Match. Mais Emmanuel Macron a confirmé que l'objectif zéro SDF restait son idée, quand bien même il ne se fixe plus de date. "Nous y mettrons tous les moyens mais ça n'est pas un sujet purement immobilier", a-t-il ajouté, selon BFMTV.

Le Président a refusé de commenter les polémiques concernant son ministre du Logement Julien Denormandie ou le député LREM Sylvain Maillard qui ont affirmé dans les médias que seulement une cinquantaine de personnes vivaient dans la rue à Paris, le plus souvent "par choix". "Je ne veux pas perdre une once d'énergie sur une polémique", a-t-il affirmé. Mais il a reconnu "un problème de méthodologie dans le comptage de ceux qui dorment dans la rue".

C'est dans ce but que la mairie de Paris organise dans la nuit de mercredi à jeudi "une nuit de la solidarité". Environ 2000 personnes dont 1700 bénévoles ont répondu à l'appel de la municipalité pour aller, durant deux heures, "à la rencontre de ceux dormant dans la nuit". "Il s'agit de prendre une photographie du nombre de personnes à la rue pour mieux adapter ensuite notre dispositif", précise Dominique Versini, adjointe d'Anne Hidalgo à la solidarité.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

:{"plid":"23353957"}}" href="http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/06/edouard-philippe-a-la-rencontre-de-sdf-tes-le-premier-ministre-nimporte-quoi_a_23353957/?utm_hp_ref=fr-sdf" target="_self">"T'es le premier ministre? N'importe quoi": Edouard Philippe à la rencontre des SDF

:{"plid":"23354664"}}" href="http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/06/a-paris-on-a-demande-a-ce-sdf-sil-dormait-dans-la-rue-par-choix_a_23354664/?utm_hp_ref=fr-sdf" target="_self">On a demandé à ce SDF s'il dormait dans la rue "par choix"

:{"plid":"23355217"}}" href="http://www.huffingtonpost.fr/christophe-louis/ce-nest-pas-la-peine-de-se-soucier-du-sort-des-sdf-si-vous-ne-le-faites-que-quand-il-commence-a-faire-froid_a_23355217/?utm_hp_ref=fr-sdf" target="_self">BLOG - Ce n'est pas la peine de se soucier du sort des SDF si vous ne le faites que quand il fait froid

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook


Lire la suite de l'article


"Danse avec les stars": les couples nous racontent l'intensité des répétitions

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a moins d'une heure | Catégorie : Actu  
Danse avec les stars": les couples nous racontent l'intensité des répétitions

Comment trouver le temps de faire l'amour au réveil?

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a moins d'une heure | Catégorie : Actu  
Comment trouver le temps de faire l'amour au réveil?

17 novembre: Cette symbolique du gilet jaune que vous ignorez

Le Huffingtonpost-Actu - Il y a moins d'une heure | Catégorie : Actu  
17 novembre: Cette symbolique du gilet jaune que vous ignorez